tableau à la craie sur lequel est écrit Bonnet d'âne
  • Décors réussis d’une vieille salle de classe
  • Escape game adapté à la famille et aux débutants

« J’ai dix ans, je sais que c’est pas vrai, mais j’ai dix ans » chantonnez-vous peut être de temps en temps… Voici un escape game qui vous permettra de vous donner l’illusion d’être encore un-e enfant ! 

Vous voilà môme, vos préoccupations sont donc tournées vers votre école et l’heure est grave ! Vous vous êtes laissé-e-s aller et votre dossier scolaire n’est pas top, c’est le moins qu’on puisse dire. Le problème, c’est qu’il va être remis à vos parents d’ici peu… Alors, avec vos copains, vous allez vous infiltrer dans votre salle de classe pour le récupérer. Le plan est simple et efficace, ça devrait vous prendre moins d’une heure.  

Voici un petit aperçu du lieu du crime : 

 

 

 

La joie de retrouver une vieille salle de classe

Dès que l’on rentre dans cet escape game, on a tout de suite l’impression de rentrer dans une salle de classe durant la récrée. Le lieu semble plein de vie et c’est plutôt le bazar sur les bureaux des écoliers ! Il y a une quantité impressionnante de matériels scolaires et de jeux, on se dit que la fouille va être très importante !

La salle de Bonnet d’âne nous transporte dans une école à l’ancienne : les écoliers travaillent sur des bureaux double ayant encore des emplacements pour des encriers, le grand bureau du maître d’école est sur une estrade et les affiches au mur sont plutôt vintage. Les objets qu’on manipule tout au long de l’escape game sont dans le même ton et certains pourront sans doute surprendre les enfants d’aujourd’hui. Ce décor très réussi nous permet de faire une petite plongée dans le passé très agréable.        

Un escape game linéaire pour débuter

La fouille est donc très importante dans Bonnet d’âne. Nous vous conseillons de vous organiser dès le début de votre jeu afin de bien distinguer les objets utiles à la résolution des énigmes, des tonnes d’objets disposés dans la salle. Ici, la principale difficulté des équipes débutantes sera de reconnaître les éléments utiles et de ne pas les poser n’importe où pour ne pas avoir à les rechercher à nouveau au moment opportun.

On rencontrera beaucoup de cadenas et quelques mécanismes. À chaque fois que l’on mettra la main sur une clé ou que l’on découvrira un code, on devra l’essayer sur chaque cadenas, car rien n’indique dans quel ordre on les ouvre. Les joueur-se-s les plus jeunes ou les plus stréssé-e-s courront donc sans cesse aux 4 coins de la salle durant une grande partie du jeu !

Les énigmes sont dosées de telle sorte qu’une famille puisse s’amuser. Ainsi, une grande partie d’entre elles sont assez accessibles, elles demanderont de bien observer l’environnement et/ou de faire des déductions relativement simples. Pour challenger un peu les adultes, le jeu contient aussi quelques énigmes de réflexion. Celles-ci nous ont demandé quelques minutes d’observation et l’élaboration de plusieurs hypothèses avant qu’on trouve enfin la solution.

Tout au long du jeu, on est en interaction dans le game master qui tient un rôle, celui de notre complice. Il nous parle via des haut-parleurs et veille à ce que tout se passe bien pour nous. Ainsi, si le groupe bute trop longtemps sur une énigme, il saura apporter l’aide nécessaire pour avancer. Celle-ci peut s’avérer nécessaire, car certaines énigmes nous ont semblé un peu bancales, et dans ce cas, un aiguillage nous semble bien nécessaire !

Toute la famille pourra s’y amuser !  

Nous avons joué Bonnet d’âne avec deux personnes qui ne connaissaient pas encore les escape games. Elles ont pris autant de plaisir que nous à le jouer. Nous avons trouvé que c’était justement une salle idéale pour découvrir la fouille et les énigmes d’escape game. Même si le début de jeu peut faire peur car il y a beaucoup de petits espaces à fouiller, une fois qu’on a bien débroussaillé le terrain, on peut se pencher progressivement sur chaque énigme. 

Bonnet d’âne nous a beaucoup plu en comparaison dans les autres salles que nous avons jouées chez Escape Yourself : Pharaon et Le Manoir d’Ernestine. Pour ces deux scénarios, nous trouvons que les décors et l’aspect très carré des locaux des Escape Yourself ne permettent pas de se sentir vraiment immergés dans une ambiance et dans l’histoire. Aujourd’hui, les thèmes « Egypte » et « Lieu hanté » sont beaucoup mieux développés chez d’autres enseignes. Par contre, la thématique « École » est plus originale et surtout plutôt bien rendue avec ce Bonnet d’Ane.

 

N.B : cette salle est proposée dans 10 villes en France : Angers, Angoulème, Annecy, Arques, Bordeaux, Caen, Chartres, Lieusaint, Montaigu et Vannes.