PUPITRES JAUNE ET BLEU DU JEU QUIZ ROOM
Quiz Room

Quiz Room

date du test octobre 2020 | auteur Virginie [ OWAG ]

4 à 20
joueurs
20 à 24
par personne
Au choix
Niveau

On a tous grandi en regardant « Qui veut gagner des millions ? « , « Burger Quiz » et « Question pour un champion ». On s’est tous, un jour, projeté derrière un pupitre d’un plateau TV, enchaînant les bonnes réponses. Et voilà enfin Quiz Room pour réaliser ce fantasme !

Un principe de jeu aussi simple qu’efficace

La salle de Quiz Room comporte 6 pupitres avec buzzers disposés en cercle pour que tout le monde puisse se voir. Les règles des différentes phases de jeu et les questions sont affichées sur des écrans situés dans les pupitres et sur le plateau qui les relient. Et pour dynamiser l’expérience, un jeu de sons et lumières vient donner vie à ce décor tout de bleu et de jaune vêtu. Ainsi mise à part l’absence d’un animateur TV célèbre, tout est orchestré pour que nous nous sentions dans une émission de télé.

Le jeu se divise en deux grandes manches identiques, qui sont elles-mêmes divisées en 3 parties. Il est donc possible de prendre sa revanche, si par un hasard tout à fait fortuit, il vous arrivait de ne pas gagner au premier tour. La deuxième partie de jeu est donc beaucoup plus corsée que la première, car on a bien assimilé le fonctionnement du jeu et surtout celui des autres joueurs.

Car Quiz Room ne se limite pas à proposer des successions de questions. Il s’agira bien sûr d’y répondre en sélectionnant la bonne réponse parmi 4 proposées, mais il faudra également élaborer des stratégies ! Chaque joueur dispose de bonus lui permettant d’agir, s’il le souhaite, entre le moment où il découvre le thème de la prochaine question et le moment où elle s’affiche.

Un jeu de quizz qui favorise la fourberie !

Concrètement, il est possible de faire disparaître la moitié des réponses proposées pour se faciliter la vie (50/50), de voler des points à un joueur (ça c’est assez fourbe), de doubler ses points en cas de bonne réponse, ou d’empêcher un joueur de gagner des points s’il répond juste (ça c’est vraiment très fourbe). Ainsi, il faut savoir bien observer tous les autres et la jouer poker face. Saurez-vous ne rien laisser paraître de votre excitation en voyant apparaître une question sur votre chanteuse préférée ? Si on vous a repéré, vous pourrez toujours choisir une mauvaise réponse pour qu’on ne vous vole pas vos points… Malin !

Mais ces bonus sont comptés, il faut donc les choisir un bon escient. On vous en offre un stock en début de jeu et vous pourrez en gagner quelques uns supplémentaires tout au long de la partie. Il est très frustrant de ne plus en disposer au moment où ils paraissent le plus nécessaire, je vous conseille donc de bien réfléchir avant de les utiliser.

Des questions de culture G que l’on peut doser

Lorsque vous réservez, vous êtes invités à créer un profil dans lequel vous indiquez votre date de naissance et les thématiques que vous souhaitez voir abordées. Vous pouvez même n’en choisir qu’une seule si cela vous chante. En tout cas, toutes les infos que vous rentrerez orienteront les questions de façon significative, nous en avons fait l’expérience. Nous avons choisi de ne pas exclure de thématiques pour avoir une vision la plus large possible des questions proposées, mais par contre, nous avons mis des dates de naissance absolument fausses. Nous nous sommes vieillis de plusieurs décennies, de ce fait, nous avons répondu à des questions seniors, basées sur une culture très XXe siècle (hum hum).

Quiz Room n’est pas l’équivalent du Trivial Poursuit, rassurez-vous. Quoique sur ce point, Alex et moi avons un avis bien différent. Elle considère que les questions demandaient une culture G assez pointue (ce qui ne lui semblait pas le cas durant le Quiz Boxing). De mon côté, j’ai l’impression d’avoir réussi à trouver 90% des bonnes réponses par l’observation et la déduction. Par exemple, sur une question « sport » introduite par un extrait vidéo, la bonne réponse était un élément apparaissant brièvement dans la vidéo. A d’autres moments, les mauvaises réponses me paraissaient juste improbables. Je pense donc qu’on peut aussi gagner à coup d’observation, de déductions, de mises et n’oublions pas.. de fourberies !

Une expérience immersive à jouer et à rejouer

Quiz Room dispose d’un très grand nombre de questions. Ainsi, on peut revenir jouer aussi souvent qu’on le souhaite. Il existe d’ailleurs un niveau « expert » pour les plus accros et les joueurs super forts. Aujourd’hui, le jeu est proposé à Paris et à Bordeaux, et tout bientôt à Genève. Il est fort possible que d’autres centres ouvrent prochainement dans d’autres villes ! A suivre…

Info pratiques :
https://www.quiz-room.com/

Bordeaux : 81 rue Lucien Faure, 33000 Bordeaux
Paris : 9, rue Guénégaud, 75006 Paris
Genève : Rue de Montchoisy, 36, 1207 Genève (Suisse), ouverture le 1er novembre 2020