HOMME EN CIRET JAUNE TENANT UN GRAND COUTEAU
particularité de la salleCette expérience est éphémère
Oh Oh

La séance

date du test octobre 2020 | auteur Virginie [ OWAG ]

3 à 6
joueurs
22
par personne
Facile
Niveau

Les victimes de serial killer font toujours les mauvais choix ? Tranquillement installé sur votre canap’, vous pensez que vous êtes plus intelligent qu’eux ? Nous étions aussi prétentieux que vous jusqu’à ce que nous assistâmes à….

LA SEANCE 2CRIT EN LETTRES JAUNES

 

Nous avions donc prévu un petit ciné du dimanche soir, mais tout a très mal tourné. Nous sommes tombés dans un piège. Et là, curieusement, nous n’avons pas du tout chercher à fuir. Il me semble que nous aurions pu nous tailler à plusieurs occasions, mais nous avons été trop curieux, nous avons préféré fouiner malgré la frousse.

Et nous avons fait des découvertes macabres, mais bien vivantes ! Est-ce possible ? Mais oui, avec Oh Oh tout est possible, les amis ! Ils ont même réussi durant le jeu à nous faire autant flipper que nous faire rire. Ceci dit, nous avons quand même passé la bonne partie du temps à appréhender ce qui pourrait arriver, surtout en début de jeu.

Entre escape game et théâtre immersif

La patte de Oh Oh est de proposer des escape games immersifs durant lesquels on rencontre des personnages haut en couleurs. Ici, ils seront donc bien creepy ! Voire ultra dérangeants. Voire cauchemardesques. Voilà, vous êtes prévenus. Et comme on ne peut prévoir leurs réactions, on joue en gérant au mieux sa peur et en gardant toujours bien en vue les issus, au cas où. Mais nous n’avons pas eu besoin de courir, en hurlant : « au secouuuurs !!!!! » Vous voilà rassuré ?

Bien sûr, tout est plongé dans une semi obscurité et des ambiances sonores sont super angoissantes. Les décorations, bien que sommaires, participent merveilleusement à l’immersion. Chaque salle contient son ambiance et son lot de frayeurs. La magie du spectacle opère donc, malgré le fait que le lieu où se situe l’escape game n’est pas du tout celui où on penserait vivre une telle aventure.

Il y a d’ailleurs quelques moments où on quitte tout ça. C’est déroutant, car c’est alors que l’on se demande bien pourquoi on y était, et si on est vraiment assez dérangés pour y retourner. Mais, c’est bien ce que l’on fait et de notre plein gré. Pourtant, ne devrions-nous pas sauter sur nos vélos et pédaler comme des dératés le plus loin possible ? Ces entre-deux font descendre la pression, mais au moment d’y retourner, elle remonte de plus belle !

Des escapes game immersifs aux énigmes accessibles

Les énigmes de La Séance sont faciles à résoudre. C’est souvent le cas dans les jeux de Oh Oh, qui privilégie le fun, l’interaction et la loufoquerie. La troupe propose des jeux accessibles à tous où l’interaction est de mise et les énigmes pas trop corsées. C’est également souvent le cas dans les escape games d’horreur où la peur peut prendre le pas sur la réflexion. Ainsi, pour ne pas perdre les joueurs, les enseignes proposent délibérément des énigmes beaucoup plus simples que d’ordinaire.

Et concrètement dans cet escape game, il y a de l’enquête, pas mal de fouille physique et visuelle et quelques manipulations. Et comme on doit agir en étant toujours soumis à une bonne dose de stress, on est plutôt content de ne pas avoir à se creuser la tête !

L’immersion est au rendez-vous, mais la peur, est-elle gérable ?

Chaque membre de notre équipe a été effrayé à plusieurs moments du jeu, mais nous avons réussi à jouer sans nous laisser trop atteindre. Et nous avions deux extrêmes : de la Téméraire qui rentre en premier dans les pièces (et les cercueils) à l’Angoissée qui a besoin d’être toujours ultra entourée. Il y a un côté spectacle dans cet escape game qui permet de ne pas vraiment perdre pied. Par contre, il faut quand même savoir gérer son stress et ses appréhensions tout au long du jeu, car on est réellement en contact avec des créatures halloweenesques.

ATTENTION : Escape game éphémère du 16 octobre au 1er novembre 2020

Oh Oh

97 Rue Malbec, Bordeaux, France

Découvrez davantage Oh Oh

Lien vers interview concepteurs d escape games