visuel du jeu THE LOOP
Catch Up Games

The Loop : un voyage spatio-temporel délirant

date du test mars 2021 | auteur Virginie [ OWAG ]

 

Voici un de nos gros de coups de cœur ! The Loop est un jeu collaboratif vraiment loufoque, dont les mécanismes collent parfaitement au thème. D’ailleurs, il est super beau et très drôle ! Côté plaisir du jeu, une fois la subtilité des règles acquises, on peut s’éclater à jongler avec les actions possibles et… looper !

 

 

 

plateau du jeu THE LOOP

 

Une histoire drôle et haute en couleur !

 

Le Docteur Foo n’a qu’un but : devenir le maître du monde. Pour cela, il a créé une machine à voyager dans le temps. Ce sera notre plateau de jeu. Et en son centre, le Docteur Foo voyage ! À chaque tour, il génère des clones de lui-même et change d’Espace-Temps pour y balancer des failles temporelles. De notre côté, nous incarnons un personnage qui se déplace aussi à travers l’Espace-Temps, éliminant les clones et les failles. Pour réussir à déjouer les plans du docteur, notre mission est de saboter la machine, en agissant suivant certaines conditions.

 

Ce jeu n’a pas de règles, mais un règlement intérieur et un livret opérationnel. L’un est l’équivalent des règles, mais en nettement plus drôle ; l’autre nous décrit l’histoire plus en détails et nous propose plusieurs modes de jeux, allant crescendo en difficulté. Cette présentation nous rappelle Dungeon Lords et Dungeon Petz, deux jeux que nous adorons pour leur univers, la qualité des graphismes et l’humour, mais qui sont des jeux de gestion beaucoup plus corsés !

 

Oui, nous avons bien à faire à un jeu de plateau qui nous immerge complétement dans son univers ! La tour centrale qui représente le Docteur Foo donne l’impression qu’il est présent puisqu’il se meut sans cesse. Et nous-mêmes, nous sommes des Agent Temporels, employé-e-s de l’Agence, avec un grand A, ayant toutes une bureaucratie et un service compta. Le personnage que nous incarnons est l’un-e des 5 grandes légendes du bureau, venues d’une des Epoques et ayant une histoire. Bien sûr suivant ses caractéristiques, chacun apportera un gameplay différent.

 

L’immersion tient aussi en grande partie à la qualité des graphismes. Sans parler des illustrations qui sont super canons, l’ensemble du jeu a été pensé de telle sorte que tout soit fluide. Code couleur, lisibilité des icones représentant les types d’actions et les types de cartes, tout est beau et intelligemment présenté. À noter aussi que les cartes, qui représentent les accessoires que nous utilisons pour mener nos actions, comportent un humour qui n’est pas sans rappeler celui de Munchin.

 

Un jeu collaboratif dans lequel on se sent super libre

 

The Loop est donc un jeu 100% collaboratif : on gagne ou on perd ensemble. On dispose donc de 4 types d’actions : se déplacer, éliminer des clones, éliminer des failles temporelles (des cubes rouges), et ajouter de l’Energie (des cubes verts). Pour les actions qu’on fera à son tour, on en a 2 actions gratuites, le reste dépendra des cartes que l’on aura à disposition à son tour. Pour l’ordre dans lequel on fait ses actions, on est libre. Pour le nombre de fois où on agira, j’y reviendrai, car c’est sur ce point que The Loop est très original !

 

 

Chaque joueur-se incarne donc un personnage, dispose d’une action bonus associée et de son propre deck (paquet de cartes). Comme à la fin de son tour, il est possible de prendre une carte disponible à l’Epoque dans laquelle on se trouve, on pourra l’enrichir progressivement. En cela, The Loop a des allures de Deckbuilding. Mais il faut sacrément bien maîtriser le jeu pour enchaîner ses actions de nettoyage du plateau et penser à finir son tour pile dans une Epoque pour récupérer une carte.

 

 

 

cartes du jeu THE LOOP

 

 

 

Une grande originalité de ce jeu est que l’on peut faire des Loop, c’est-à-dire rejouer certaines de ses cartes en utilisant des cubes d’Energie disponibles à l’endroit où on se trouve. On peut aussi utiliser ces Energies pour se déplacer. Ces deux points associés au fait que l’on peut jouer toutes ses actions dans l’ordre que l’on souhaite apporte une très grande liberté de jeu.

 

Oui, je n’ai pas souvenir d’avoir ressenti autant cette sensation de liberté dans un jeu de société. A son tour, on fait un point sur ses actions possibles et surtout sur la manière la plus efficace d’ordonner tout ça, de comboter, bref, d’en faire le plus possible. Régulièrement, on se retrouve ainsi à faire des séries d’actions à effet domino qui nettoient la moitié du plateau tout en remplissant les objectifs à atteindre. Et là, on atteint le sommet !

 

Mais sans surprise, The Loop a les points négatifs de tous les jeux collaboratifs. Une série de mauvais hasards vous fera perdre malgré toutes les meilleures stratégies du monde. C’est la dure loi des jeux dans lesquels le jeu joue contre les joueur-ses ! On retrouve bien sûr le phénomène dans les Pandémie ou encore dans Horreur à Arkham : JCE. Et on peut aussi être victime d’un-e kingtalker-queentalker, qui voudra imposer sa stratégie au groupe. Quoique dans ce jeu, on essaie tellement d’optimiser ses cartes, que cette personne aura bien du mal à imaginer tous les combos possibles à chaque tour.

 

Plusieurs niveaux pour varier les parties et un super mode solo

 

Le jeu propose 4 niveaux de jeu, chacun apportant un peu plus de complexité. Le fonctionnement même du jeu fait qu’aucune partie ne se ressemble. Mais si l’on veut se donner quelques challenges supplémentaires, The Loop contient déjà l’équivalent d’extensions pour pimenter encore plus le jeu. Et chacun de ces niveaux contient son propre niveau de complexité !

 

De son côté, le mode solo est super bien construit. Suivant la même logique de liberté, on choisit le nombre de voyageurs temporels que l’on souhaite contrôler et on mélange leurs decks. Ensuite, on pioche dans ce paquet commun, associant chaque carte au personnage à qui elle appartient. Lorsque l’un d’eux a une main de 3 cartes, on le joue. Les cartes que l’on récupérera sur le plateau ne sont associées à aucun joueur, on pourra donc les répartir comme on le souhaite. Ce système tout simple est super fluide et efficace.

Pour conclure en beauté, voici une petite vidéo de présentation de The Loop et de son règlement intérieur : 

 

 

Infos complémentaires :

De Maxime Rambourg et Théo Rivière, illustré par Simon Caruso
De 1 à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Pour des parties de 60 minutes
37,90 € chez Philibert


Nous tenons à vous proposer des articles de qualité, sans publicité ! Néanmoins, les meilleurs observateurs auront remarqué que dans cet article se trouvent certains liens d’affiliation. Ainsi, si vous achetez un jeu en cliquant sur ces liens, nous obtiendrons un petit pourcentage. Nous ne recevons pas de quoi avoir un salaire, mais juste de quoi rembourser les frais liés au site ! Bien sûr, nous continuerons à vous présenter uniquement des jeux ou expériences que nous aimons véritablement.

Découvrez nos dernières chroniques de jeux