ILLUSTRATION JEU PANDEMIC

Les 16 jeux de société de la collection Pandemic

auteur Virginie [ OWAG ] [ Chroniqueur invité ]

Comme cette année, notre monde a été bouleversé de façon complétement dingue par un virus, nous trouvons qu’il était plutôt bien venu d’écrire un article exhaustif sur le célèbre jeu Pandemic et ses nombreux jeux dérivés ! Cela fait longtemps, qu’il est proposé en vente dans les grandes surfaces, signe de son ultra popularité, et pour cause ! Ce jeu de société moderne aux règles abordables permet de vivre des parties sous haute tension !

 

plateau de jeu pandémie

 

Pandemic, un jeu collaboratif palpitant

Créé en 2008 par Matt Leacock, le jeu de société Pandemic remporte encore aujourd’hui un immense succès mondial qui dépasse largement l’univers des addicts des jeux de société moderne. Mais pourquoi un jeu sur des virus, sujet absolument pas sexy, peut-il autant plaire ? 

C’est un jeu collaboratif dans lequel on lutte contre le plateau. 4 familles de virus se répandent dans les grandes villes du monde entier au fil des tours. Au début tout va bien, mais rapidement, on se rend bien compte que le plateau joue aussi, ou devrais-je dire qu’il se déchaine, contre les joueurs. Eux, de leur côté, sont amenés à remplir ensemble deux missions : supprimer progressivement les montées de virus (des cubes maladie) et travailler à la création de vaccins (dans des laboratoires que l’on construit). Pour ce faire, chacun va incarner un corps de métier qui lui donnera des bonus d’actions. Par exemple, le médecin supprima plus rapidement des cubes maladie du plateau.

Ce jeu, aux règles simples à prendre en main, demande donc une bonne communication et une bonne organisation de groupe. Comme il peut y avoir un phénomène de cascade dans l’expansion des maladies, un certain self control est également bien venu. Ainsi, dans chaque partie, la tension est graduelle, on navigue entre l’impression de maitriser, la peur d’être submergés, la satisfaction de réussite, l’incrédulité lorsque tout bascule. Bref, les parties dans Pandemic sont vraiment immersives !

De Matt Leacock, illustré par Chris Quilliams
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Pour des parties de 45 minutes
34,95 € chez Philibert pour la boîte de base
89,90 € chez Philibert pour la boîte deluxe spécial « 10e anniversaire »

 


Les extensions Seuil de la catastrophe, In Vitro et Etat d’Urgence

Pour ceux et celles qui aimeraient diversifier le jeu, voire le corser, Pandemic compte 3 extensions. Bien entendu, pour y jouer, il est indispensable de posséder le jeu de base ! 

Au seuil de la Catastrophe apporte un 5ème virus au comportement inédit, 6 nouveaux rôles pour les joueurs et des nouveaux évènements. Il permet également de jouer de 1 à 5 joueurs. Les parties peuvent être bien plus difficiles selon les différents options que l’équipe de joueurs veulent mixer !

De Matt Leacock, illustré par Joshua Cappel
De 2 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Pour des parties de 45 minutes
31,50 € chez Philibert

In Vitro contient 4 nouveaux rôles, encore de nouveaux évènements, plus de virulence au 5ème virus et un vrai mode solo digne de ce nom. D’autre part, les tours de jeu sont modifiées car cette extension apporte également un grande révolution au jeu : des objectifs en équipe seront à accomplir en plus du but commun. Le jeu intègre donc de la compétitivité, avec un vainqueur en fin partie. En parallèle, cette extension apporte au jeu un petit plateau laboratoire.

De Matt Leacock et Thomas Lehmann, illustré par Chris Quilliams
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Pour des parties de 45 minutes
34,95 € chez Philibert 

Etat d’Urgence propose 3 modes de jeux que l’on peut mixer avec les autres modes. Il offre encore de nouveaux rôles, des usines et des doses de vaccins, une maladie mutée qu’on ne pourra pas enlever du plateau (il faudra donc trouver son remède très rapidement !). Il compte également 2 nouveaux plateaux avec des animaux qui propagent des maladies. 

De Matt Leacock et Thomas Lehmann, illustré par Chris Quilliams
De 2 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Pour des parties de 45 minutes
40 € chez Le Passe Temps


Pandemic Legacy, saisons 0, 1 et 2

Les Pandémies Legacy sont des versions « campagne » de Pandemic. Ce sont donc des jeux évolutifs intégrant une histoire qui va se développer au fil des parties, représentées par des mois. Des dossiers secrets, des compartiments qu’on ouvre progressivement et qui apportent du nouveau matériel, des rebondissements… On débloque aussi progressivement de nouveaux personnages, de nouvelles règles, de nouveaux éléments de jeu. Les Pandemic Legacy propose une vraie aventure pour les joueurs. D’ailleurs même vos personnages vont aussi évoluer !

Le petit hic est que le jeu fonctionne avec un système d’autocollants à placer sur le plateau, les cartes, les règles, un carnet de route, etc. On est aussi amené à déchirer des cartes. Ainsi, le jeu n’est jouable qu’une fois, sauf si on trouve un système astucieux pour ne pas l’abimer.

Ceci dit, Pandemic Légacy propose un très grand nombre d’heures de jeu. Chaque mois est jouable deux fois, si bien que chaque saison propose 24 parties. Cela fait pas mal d’heures de jeu ! 

Aujourd’hui, sont sorties dans le commerce, trois saisons. La saison 1 se situe dans un monde contemporain au nôtre. La saison 2 se déroule 71 ans après la saison 1 dans un monde post apocalyptique. La saison 0 remonte le temps jusqu’en 1962, et plonge les joueurs en pleine guerre froide. Elle n’est pas liée aux deux premières. 

Pandemic Legacy Saison 1
De Matt Leacock et Rob Daviau, illustré par Chris Quilliams
De 2 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Pour des parties de 60 minutes
62,90 € chez Philibert

Pandemic Legacy Saison 2
Un jeu de Matt Leacock, Rob Daviau, illustré par Chris Quilliams
De 2 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Pour des parties de 60 minutes
71,90 € chez Philibert

Pandemic Legacy Saison 0
Un jeu de Matt Leacock, Rob Daviau, illustré par Chris Quilliams
De 2 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Pour des parties de 60 minutes
71,90 € chez Philibert


Pandemic Zone Rouge Amérique du Nord 

Ce jeu reprend exactement tous les principes du Pandemic de base, mais dans un format plus court et plus compact ! 

Ici, l’Amérique du Nord est menacée par 3 virus. On gravite donc entre des villes sur un plus petit territoire. Pour le reste, ce jeu reprend l’esthétique, les principes de tours de jeu et de proliférations de maladies, ses attributions de rôle à chaque joueurs, etc

Cette version peut être un bon moyen de découvrir Pandemic à petit prix ou permettre aux accros de jeu d’avoir une version « voyage » plus petite proposant des parties plus courtes. 

De Matt Leacock
De 2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Pour des parties de 30 minutes
18 € chez Philibert 


Pandemic Contagion

Dans ce jeu, les rôles sont inversés. Chaque joueur incarne un virus dont le but est de se développer plus rapidement que les autres virus/joueurs. Ce jeu n’est donc pas du tout collaboratif, c’est une course à qui sera le plus fort pour éradiquer l’humanité. Chacun aura un plateau individuel avec des cubes qui représentent son pouvoir en tant que maladie. On va essayer de se rendre sur dans des villes représentées par des cartes. Le jeu reprend un certain nombre de principe de Pandemic, comme par exemple des évènements ou des cartes de même couleur à associer.

De Carey Grayson, illustré par Chris Quilliams, Josh Cappel, Marie-Elaine Bérubé, Marie-Eve Joly, Olivier Lamontagne et Philippe Guérin
De 2 à 5 joueurs
A partir de 13 ans
Pour des parties de 30 minutes
Ce jeu est actuellement en rupture de stock, mais trouvable d’occasion.


Pandemic Le Remède 

Dans cette version, le plateau de jeu a disparu. 

On a toujours 4 maladies, des rôles à endosser, mais cette fois, on joue avec des dés. Chaque rôle aura toujours un pouvoir spécial, un petit pion qui le représente, mais il aura aussi son set de dés spécifiques. 

A la place du plateau de jeu, on dispose d’une piste centrale cylindre qui fait état de la situation globale. Elle est entourée de 6 cercles qui représentent chacun une région du monde et une face de dés. Les maladies quant à elles sont également représentées par des dés.

De Matt Leacock, illustré par Chris Quilliams, Philippe Guérin
De 2 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Pour des parties de 30 minutes
35,95 € chez Mille et un jeux 

Les Mesures Extrêmes, Extension de Pandemic Le Remède

Comme toute extension, celle-ci nécessite de posséder le jeu de base. 

Elle compte de nouveaux rôles, de nouveaux évènements, une 5ème maladie qui se comportent différemment des 4 de base et des zones à risques. Ces dernières transforment les régions chaque fois qu’une épidémie survient. 

Ces nouveaux éléments permettent de renouveler les parties et de les complexifier. 

De Matt Leacock et Thomas Lehmann
De 2 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Pour des parties de 45 minutes
40 € chez JSST 


Pandemic : Intervention d’Urgence

Cette fois, les joueurs forment une équipe à bord d’un avion cargo. Son but est de déposer des ressources dans des villes, pour leur permettre d’endiguer la pandémie. 

Les joueurs disposent de dés. Ils leur seront utiles pour participer à la production de nourriture, d’énergie, d’eau, de médicaments et de vaccins. Ils seront aussi utiliser pour toutes les actions sur le plateau.

C’est un jeu en temps réel, rythmé par un sablier. Plus on effectue de livraison, plus on pourra retourner le sablier et continuer à jouer.

Le jeu offre donc des parties courtes, de 2 à 15 minutes selon la façon dont l’équipe arrivera à gérer ses dés et aussi son stress !

De Kane Klenko, illustré par Atha Kanaani
De 2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Pour des parties de 20 minutes
35,90 € chez Philibert 


Les jeux Pandemic où il n’est plus question (que) de virus  

Et oui, la gamme a tellement de succès que son principe de ce jeu a été utilisé dans des univers divers qui n’ont pas grand chose à voir avec sa thématique de base. C’est plutôt une bonne chose, car chaque nouveau jeu apporte une variante très intéressante pour coller à son nouveau thème. 

Pandemic – Le règne du Cthulhu

Voici un titre qui propose un univers singulier : celui de Cthulhu ! 

Petit rappel : Cthulhu est une entité qui rentre dans l’univers de Lovecraft. Cet auteur tourmenté américain du début XXe siècle a écrit un grand nombre de nouvelles de science-fiction d’horreur, qui a un énorme succès dans le monde des jeux de rôle et des jeux de société modernes. Voici le principe récurrent : des personnages enquêtent courageusement dans des lieux sombres et découvrent des créatures fantastiques terribles qui risquent de les blesser aussi bien physiquement que mentalement. 

Dans Pandemic – Le règne de Cthulhu, le but sera d’empêcher le réveil de ce dernier. Pour cela, il faudra fermer 4 portails dimensionnels qui sont apparus dans 4 villes célèbres dans l’univers de Lovecraft. Les virus sont remplacés par des Azathoth (créature fantastique) et des cultistes (qui vénèrent les créatures fantastiques).  

Ce jeu est MAGNIFIQUE et propose des parties très tendues ! Oui, sans aucun doute, c’est de loin notre favori.

De Matt Leacock et Chuck D. Yager, illustré par Atha Kanaani, Chris Quilliams et Fred Jordan
De 2 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Pour des parties de 40 minutes
40,50 € chez Philibert


Pandemic : Iberia 

Nous voici en pleine péninsule ibérique, c’est à dire que l’on gravite dans des villes d’Espagne et du Portugal ! Et l’on remonte aussi le temps, jusqu’au milieu du XIXe siècle, où l’on combat des maladies connues : la malaria, le choléra, le tiphus et la fièvre jaune. 

Comme à cette époque, les moyens de locomotion étaient restreints, en plus de combattre ces maladies et de chercher des vaccins comme dans le jeu de base, on peut également développer des chemins de fer et purifier l’eau potable. Ca peut paraître anecdotique, mais cela change profondément les parties. 

D’autre part, Pandemic Iberia propose deux modes qui rendent le jeu plus difficile : des virus peuvent se déplacer sur le plateau (migration de population) et des contraintes supplémentaires peuvent être associées aux maladies. 

Le jeu est également magnifique.

De Matt Leacock et Jesús Torres Castro, illustré par Chris Quilliams
De 2 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Pour des parties de 45 minutes
Ce jeu est actuellement en rupture de stock, mais trouvable d’occasion.


Pandemic : Montée des Eaux

Nous voici chargés de protéger les Pays Bas d’un ras de marée !

Le jeu reprend aussi la mécanique de base de Pandemic, son tour de jeu, ses personnages attribués aux joueurs et son mode collaboratif. 

Mais la thématique même change beaucoup la façon de jouer. On lutte contre une seule source : l’eau, qui arrive de la mer et de la pluie. Pour cela, on construit des digues et des pompes éoliennes, ce qui permet de gagner du temps, car le but final est de construite 4 structures hydrauliques pour remporter la partie. 

Ce jeu est un challenge, car l’eau peut s’écouler de régions en régions et inonder rapidement le plateau, si on ne construit pas à temps des digues. Pour complexifier le tout, on peut rajouter des conditions de victoires, comme des populations à sauver. 

Le plateau est très beau, mais comme il respecte bien les réelles régions des Pays Bas et leurs noms, il manque de lisibilité. Les premières parties de a prise en main du jeu sont donc plus difficiles que dans d’autres jeux Pandemic.  

De Matt Leacock et Jeroen Doumen, illustré par Atha Kanaani
De 2 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Pour des parties de 45 minutes
37,40 € chez Ludicbox


Pandemic : La Chute de Rome

Dans ce jeu, on combat les invasions barbares depuis Rome ! 

5 tribus barbares partent de leurs camps et parcourent les routes jusqu’à Rome. Les joueurs vont devoir planifier des combats ou tenter de faire des alliances avec ses peuples. Pour les combats, ils disposent de légionnaires qui se déplacent avec leur pion, et lorsqu’il y a confrontation, la résolution se fait via des jets de dés.

Contrairement aux jeux avec virus où on cherche un vaccin pour éradiquer les maladies du plateau, ici, on ne peut pas supprimer les barbares. A la place, on peut signer avec eux des traités de paix afin qu’ils n’attaquent pas, mais surtout pour les enrôler en tant que légionnaires alliés !

De Matt Leacock et Paolo Mori, illustré par Chris Quilliams
De 1 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Pour des parties de 45 minutes
Ce jeu est actuellement en rupture de stock, mais trouvable d’occasion.    

Nous tenons à vous proposer des articles de qualité, sans publicité ! Néanmoins, les meilleurs observateurs auront remarqué que dans cet article se trouvent certains liens d'affiliation. Ainsi, si vous achetez un jeu en cliquant sur ces liens, nous obtiendrons un petit pourcentage. Nous ne recevons pas de quoi avoir un salaire, mais juste de quoi rembourser les frais liés au site ! Bien sûr, nous continuerons à vous présenter uniquement des jeux ou expériences que nous aimons véritablement.

Les derniers articles d'Escapedia