DOCUMENTS SUR UN BUREAU
Le Lapin Blanc

Le Lapin Blanc : Tableau des Maquisards

date du test février 2021 | auteur Virginie [ OWAG ]

En fouillant le grenier poussiéreux de sa maison familiale, Lilia a eu la surprise d’y trouver de très vieux documents datant de la seconde mondiale. Et surtout, elle y a découvert que son arrière grand père était capitaine et faisait partie de la résistance ! C’est plutôt classe. Il a aussi compris que son aïeul et son équipe avait caché un tableau de Van Gogh ! En décryptant ensemble tous les documents laissés, vous pourriez peut-être le retrouver, qu’en dites-vous ?

L’analyse de très beaux documents d’époque

Durant 15 jours, Lilia nous envoie par mail des photos de ses découvertes quotidiennes dans lesquelles se cachent des messages codés. Il y a un grand nombre de documents papiers, lettres officielles ou correspondances officieuses, cartes de l’armée, mais aussi de vieux enregistrements et des objets à analyser. Parfois, les codes à déchiffrer sautent aux yeux, d’autres fois, il faudra se pencher sur un certain nombre de documents et croiser des informations.

Tous ces éléments font authentiques, l’illusion d’étudier des documents d’époque est parfaite. Cela rend le jeu vraiment immersif. Et même s’ils semblent fragiles, on aimerait être sur place pour les avoir en main et les manipuler. Bien sûr, on peut toujours imprimer les photos qu’elle nous envoie ! Cela peut rendre le travail d’analyses plus fluide, car lorsqu’il y a plusieurs éléments à confronter, il n’est pas forcément évident de jongler entre différents onglets. Mais, si on fait ce choix, il faut s’attendre à beaucoup imprimer, car ce jeu est très généreux en documents ! (#pense-a-l-ecologie-frere)

On reçoit donc un mail par jour contenant une belle énigme ou deux petites. Certaines sont de même nature que celles que l’on peut croiser en escape game, mais une bonne part d’entre elles est basées sur des techniques de cryptages qui nécessitent de se pauser, prendre des notes écrites, respirer un grand coup et tester des idées. Quand on a un peu l’œil, on devine où se cache l’énigme, mais il n’est pas toujours très évident de la repérer.

Côté décryptage, si vous n’êtes pas familiarisé avec ces techniques, vous pouvez consulter des sites spécialisés. Vous y apprendrez l’existence de tonnes de façons de crypter, cela vous apportera idées et créativité dans votre analyse ! Vous pourrez ainsi regarder l’énigme sous plein d’angles différents avant de trouver le bon. C’est quelque chose que les adaptes de chasse au trésor aiment beaucoup et ce jeu semble assez inspiré de cet esprit aussi.

VIEUX DOCUMENTS SUR UN BUREAU

Un game mastering bien écrit et vivant

Résoudre les énigmes permet à Lilia de progresser jour après jour. On l’aide ainsi à rechercher des documents précis et des codes pour ouvrir des coffres. Sa correspondance est joyeuse, spontanée et très agréable à lire. Elle évoque des petits éléments de sa vie, et semble avancer elle-même en faisant aussi ses petites recherches. Tous ses mails contiennent également un indice optionnel permettant de savoir ce que l’on cherche, si on a besoin d’utiliser internet et un espace où rentrer la solution. Tout est clairement présenté afin que des joueur-ses de tout niveau puissent jouer sans se sentir perdu-e-s ou dépassé-e-s.

Lilia a également un compte sur Facebook avec lequel on peut correspondre pour obtenir des indices, voire la solution. Là encore, ses réponses sont assez bien écrites pour rendre le jeu bien immersif. On choisit le mail sur lequel on souhaite de l’aide, puis elle nous aiguille en devenant de plus en plus explicite, jusqu’à nous donner la solution en cas de besoin. On peut donc doser soi-même le game mastering pour avancer sans se spoiler.

Bien sûr, vous recevez des mails de façon automatique chaque jour à heure fixe et la messagerie sur Facebook est automatisée. Vous pouvez ainsi gérer votre progression à votre rythme, jouer chaque jour ou résoudre plusieurs mails en une fois. L’endroit où vous rentrez votre réponse vous sert juste à vérifier qu’elle est juste. De part notre emploi du temps quelque peu chargé (à peine), nous avons beaucoup apprécié cette liberté !

Une histoire basée sur des faits réels

En plus de paraître authentique, ce jeu d’énigmes est basé sur une histoire vraie. Voici pour nous une vraie valeur ajoutée, car il est toujours bon d’apprendre ! Le Capitaine Dax a vraiment existé, le tableau de Van Gogh en question a vraiment disparu… je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir par vous-même tous les détails de cette histoire en y jouant !

Retrouvez toutes les informations sur le site du Lapin Blanc : https://lelapinblanc-enigmes.com/

Découvrez nos dernières chroniques de jeux