astronaute, le terre en contrefond
  • Les énigmes ne sont pas toutes procédurales
  • Le niveau de difficulté des énigmes monte crescendo

Pourquoi partir dans les confins de l’univers et risquer sa vie (ce qui arrive souvent dans les escape games) ? Pour une cause grande et noble : découvrir une nouvelle planète et y habiter, tadam ! Oui, parce que, hum, sur Terre, la qualité de vie s’est dégradée (on se demande bien pourquoi ? mais ce n’est pas le sujet). Leçon 1 : pour habiter sur une nouvelle planète, il faut vérifier qu’elle est habitable pour nous, l’espèce humaine… C’est pourquoi l’agence Oriane Groupe vous a recruté et vous voilà dans l’espace pour une mission pas dangereuse du tout… non non…

 

 

 

Les cerveaux en gravité autour du centre

L’escape game Spacelock commence de manière linéaire, mais plonge rapidement les joueurs dans un lieu où il faudra résoudre de nombreuses énigmes en parallèle.

L’agencement de cette pièce est très bien pensée : le centre devient un point de réunion pour échanger nos idées, et contient notamment un objet intéressant à manipuler et malin pour que le scientifique en vous étudie et valide ses données. Autour de ce point, les joueurs navigueront en périphérie pour fouiller, et résoudre d’autres énigmes sur des modules dédiés.

La pièce n’est pas spécialement grande, mais elle permet ainsi aux joueurs de ne pas se gêner et d’avoir toujours une mission à remplir d’autant plus que la salle regorge de quelques fausses pistes.

Un escape game pour héros et scientifiques

Cet escape game propose des énigmes originales si on considère la thématique « vaisseau spatial ». A l’instar de Thomas Pesquet, nous n’en sommes pas à notre premier voyage spatial.

Souvent les escape games se situant dans une navette spatiale (souvent à la dérive) proposent des énigmes orientée vers l’utilisation du vaisseau. Il faut y suivre énormément de protocoles et manipuler l’interface du vaisseau. Spacelock propose des énigmes un peu différentes.

Certes, vous y trouverez aussi une énigme reposant sur une procédure à appliquer (et qui mettra au défi la communication dans votre équipe) mais une autre bien particulière. Celle-ci est davantage « scientifique », car la thématique concerne davantage l’astrophysique et la chimie. Mais rassurez-vous, vous n’aurez pas besoin d’être matheux ou bon en sciences. Il s’agit là que d’une thématique prétexte. Les qualités nécessaires seront davantage la logique et le sens de l’observation.

Des énigmes de tous niveaux

L’intensité des énigmes montent crescendo. Comme un footing bien préparé, vous allez commencer en douceur avec quelques énigmes qui vont chauffer vos neurones. Simple, sans fausse piste, vous allez avancer et être prêt-e-s à attaquer une nouvelle pièce plus intense.

Mais ici encore, les énigmes feront appels à des capacités différentes et ont des niveaux de difficulté variés. Toute l’équipe pourra participer et ce, même si vous avez un enfant dans le groupe. Je pense notamment à l’un des codes à trouver qui sera davantage à la portée d’un enfant que d’un adulte qui cherche bien trop compliqué. Il nous a fallu de longues minutes pour trouver ce code, après être entrés et après avoir commencé à travailler sur certains modules, alors que nous aurions pu le trouver immédiatement !

Comme je le racontai plus haut, vous rencontrerez une procédure à appliquer en équipe. Rien de difficile, pas de compréhension ou d’énigmes à résoudre. Il vous faudra être rapide (surtout si le chronomètre vous presse), et surtout bien communiquer avec calme. Si la gestion du stress n’est pas votre truc… hé bien rappelez vous, que ceci n’est qu’un jeu ^^

Un escape game spatial qui fut une bonne surprise

Généralement, je ne suis pas une grande fan des vaisseaux spatiaux dans les escape games. Pourtant, plus jeune je rêvais de l’espace et je suis toujours collée devant une série ou un film de science-fiction (ou alors la première à aller au cinéma pour voir Buzz l’éclair… très bon film d’animation d’ailleurs, oups, je dérive lentement vers la constellation de la licorne). Les salles d’escape games tentant de reproduire l’ambiance d’un vaisseau spatial est toujours un peu décevant. A l’exception de La Mission Spatiale de The Game qui à certains moments est franchement épique, ce type de salle est souvent une suite d’énigmes procédurales.

Or, Spacelock s’éloigne de ce problème en proposant justement des énigmes concernant davantage la chimie et les planètes et des objets à manipuler qu’on ne retrouve pas dans ce type de salle.

Virtuoz Escape est donc une excellente enseigne qui propose des scénarios originaux (ils ont aussi récupéré la salle du Loup Garou d’Huddersfield de Bayonne, nous l’avions aimé et Virtuoz Escape y a apporté des changements intéressants!) et un espace VR.