LA BOITE ESCAPE GAME ENSEIGNE PARIS LOGO
ENSEIGNE D'ESCAPE GAME

La Boîte

date du test 71, boulevard Brune, PARIS

2 à 5
joueurs par jeu
24 € à 28 €
/ personne selon les jeux
1
scénario proposé

auteur Virginie [ OWAG ]

Ouverte en octobre 2018 dans le 14e arrondissement de Paris, l’enseigne d’escape game La Boîte est pour le moins originale  : vous y jouerez dans un cube et dans le noir !

On peut parler d’escape game car le but sera de trouver un moyen d’y rentrer, mais surtout d’en sortir.
On peut aussi parler d’expérience sensorielle car, privés de la vue, vous devrez utiliser d’autres sens pour résoudre les énigmes. Un vrai challenge !

Nous étions curieux d’en apprendre plus sur la conception de cette Boîte, Yannick Provost a répondu à nos questions :

 

Qui est derrière La Boîte ? Quand est elle née ? 

« La Boîte », c’est avant tout 4 game masters (Benoît, Maxence, Nicolas et Thibaut), et puis il y a moi derrière qui gère cette petite équipe et cette entreprise un peu familiale !

L’idée est née début 2018 et la salle a ouvert ses portes en octobre 2018. C’était avant tout un désir entrepreneuriat, lié à ma passion pour les escape games ! J’ai été soutenu dans cette aventure par ma famille et me suis associé notamment avec une amie proche, Sonia, pour monter ce projet.

 

Qu’est ce qui vous plait dans ce concept de jeu en général ?

J’aime l’idée d’immersion : il est rare dans notre quotidien d’être plongé dans des univers qui nous font vivre des expériences inhabituelles, c’est un sentiment proche du rêve. Il y a aussi ce sentiment de se permettre de redevenir enfant le temps d’une heure !

 

Avez-vous joué beaucoup d’escape games vous-même ?

Beaucoup je ne pense pas, j’aime espacer mes expériences pour les apprécier pleinement à chaque fois, plutôt que m’habituer aux ficelles des scénarios et terminé blasé !

 

Pour la conception de La Boîte, est-ce fait maison ou avez-vous appel à des entreprises extérieures ?

J’ai travaillé avec la société La Boîte de Pan et l’Atelier Nils Rousset.

 

Comment avez-vous choisi l’esthétique de La Boîte et les habillages lumineux et sonore ? 

Le concept art et l’ambiance de « La Boîte » est un mélange entre le film « Sphère » de Barry Levinson, le film « Cube » Vincenzo Natali évidemment, et également du jeu vidéo « Portal ».

 

Pour l’immersion et le game mastering, quelles directions avez-vous prises ?

La Boîte est un vrai… cube ! Autour duquel les joueurs s’amusent à tourner pour trouver comment y pénétrer, puis sont réellement à l’intérieur et doivent tenter d’en ressortir. Le choix a été fait de ne pas guider le joueur vers un scénario très précis. Quelques brides d’informations sont délivrées pour poser les bases de la découverte de cette structure cubique et expliquer sa présence à Paris, mais cela reste très succinct. Non pas par flemmardise ou manque d’imagination, mais au contraire pour faire marcher cette dernière dans l’esprit du joueur. Nous ne voulions pas apporter de réponse au cube. Chacun s’approprie celui-ci. Il est là, il impose sa présence dès que l’on entre dans notre accueil, et cela suffit !

 

Côté tryptique fouille-manipulation-réflexion, comment avez-vous choisi vos énigmes face à la contrainte de l’obscurité ?

L’obscurité (totale) est une aventure à elle toute seule. Mais nous ne voulions pas nous reposer uniquement là-dessus. Nous voulions travailler avec la plupart des autres sens pour permettre au joueur d’utiliser ceux-ci dans des conditions inédites. Plus qu’un espace game classique, c’est avant tout une expérience que l’on n’a pas l’opportunité de vivre plusieurs fois. Dans notre quotidien, nous ne sommes jamais dans le noir complet. Chez nous, la nuit, notre environnement reste éclairé par les veilleuses des appareils électroniques ou par l’éclairage urbain extérieur. Dans La Boîte, vous êtes dans le noir le plus complet : n’espérez pas vous habituer et commencer à voir petit à petit !

 

Des aveugles et malvoyants ont-ils joué chez vous ? Quels retours ont-ils fait ? Ont-ils battu des records ?

Nous avons effectivement reçus des non voyants et malvoyants, qui ont été enchantés de pouvoir s’approprier un escape game et s’amuser tout autant que « les autres ». Ils n’ont en revanche jusqu’à présent pas plus battus de records que des voyants !

 

Quel est le petit plus de votre enseigne en comparaison aux autres salles qui se jouent dans le noir ?

Je dirai que c’est notre option « Vidéo souvenir » qui permet aux joueurs d’obtenir la vidéo de leur aventure dans le cube, filmée dans le noir total donc, mais en très bonne qualité ! Toujours très amusant de revoir nos réactions avec les personnes avec qui on a partagé cette expérience.

 

Auriez-vous une anecdote sur la salle ? 

Avec l’influence de l’obscurité totale, les anecdotes vécues par les joueurs n’en finissent plus ! Les gens se désinhibent très rapidement et oublient parfois qu’ils sont filmés…
Concernant la conception, je dirais que le dernier jour de montage du cube était assez magique et émouvant. Je me souviens que les ouvriers qui ont travaillé dessus le prenaient en photos avant de partir, tellement cette structure a un côté fascinant à contempler, plongée dans la pénombre, comme venue d’ailleurs.

 

Des changements ou nouveautés prévus en 2019 ?

Pour l’instant nous terminons tranquillement notre première année d’ouverture, les retours des joueurs sont dans l’immense majorité hyper positifs donc nous sommes très heureux. Cette Boîte a de beaux jours devant elle !

 

Pour encore plus d’informations, nous vous invitons à aller faire un tour sur le site de La Boîte
et à découvrir nos articles ci-dessous :

 

Découvrez La Boîte et ses escape games