Gaiactica jeu immersif

Gaïactica

auteur Virginie [ OWAG ]

Les voyages temporels, ça vous botte ? Le réchauffement climatique, ça vous tracasse ? Vous vous sentez l’âme d’un super-héros écolo responsable ?

Good new ! Le professeur Peter Snow a une mission pour vous. Il arrive tout juste de 2085 au bord de son vaisseau spatial « Le Gaïactica » et cherche quelques volontaires pour faire des sauts temporels et prendre à chaque étape des décisions géopolitiques mondiales pour réduire le réchauffement climatique. Il suffit juste de ne pas dépasser la barre de 2° C de réchauffement d’ici 2100 et d’avoir l’esprit joueur bien sûr. N’oublions pas ce point, il est important.

 

Et oui, si on continue sur notre lancée à l’aveugle, en 2085, le monde ne sera tout rose guimauve comme à la TV en cette charmante période de Noël, non, non, non….

 

Jeu immersif, escape game et/ou serious game ?

Je rentre tout de suite dans le vif du sujet, car nous nous sommes tout de suite posées cette épineuse question.

C’est clairement un jeu immersif, car les joueurs jouent dans un grand vaisseau spatial de 50m2 décoré du sol au plafond qui plonge d’emblée dans une atmosphère futuriste grâce à sa coque et une ambiance lumineuse adéquate. Il donne par contre l’impression d’être assez épuré, mais cela permet aux joueurs de se concentrer sur l’essentiel, c’est à dire les éléments à utiliser durant le jeu. Ici, comme vous avez pu l’apercevoir dans la bande annonce, il s’agit principalement d’écrans et de « cartouches » représentants les décisions de l’équipe.

Ce n’est pas pour autant véritablement un escape game au sens classique du terme. La fouille est quasi absente, vous n’aurez pas de pièce cachée, ni 60 minutes max pour atteindre un but « unique » en stressant durant vos dernières minutes de jeu.

Par contre, il y a une certaine dose de manipulation, de la réflexion, des timings à respecter et un travail en équipe certain. La communication est justement très importante, autant pour la résolution d’un grand nombre d’énigmes que dans le choix des diverses décisions à prendre tout au long du jeu pour ne pas dépasser cette fameuse barre de 2° C de réchauffement climatique.

Côté scénario, un système tout aussi simple qu’efficace permet de visualiser vos sauts temporels et une intelligence artificielle très présente vous donnera toutes les informations utiles en temps voulu, concernant le voyage en lui-même et les tâches à accomplir. Il ne reste plus qu’à se laisser guider par cette voix, mais pour cela, il s’agira de ne pas parler en même temps qu’elle, tâche délicate en soi.

 

gaiactica interieur du vaisseau spatial

 

Gaïactica a par contre les attributs d’un serious game. Ce terme assez vaste regroupe tout jeu « sérieux », c’est à dire un jeu, qui par ses ressorts ludiques, rend attrayant des sujets sérieux à caractère pédagogique, informatif, communicationnel, marketing, idéologique ou d’entraînement #merciwikipedia. Ils sont donc développés dans différents domaines, les jeux immersifs et les escape games, mais aussi dans les jeux de société, les jeux de rôle et les jeux vidéo.

Ainsi, lorsque les phases de résolutions d’énigmes sont passées, arrivent les moments (un par saut temporel) où l’équipe doit prendre de bonnes décisions pour la planète en utilisant des données scientifiques réelles dans 4 domaines distincts : Alimentation, Transport, Bâtiment et Energie. C’est là qu’intervient un casse-tête plutôt sympa afin de peser les solutions et choisir les meilleures. Cela amène donc les joueurs à découvrir les nombreuses alternatives écologiques que nous pourrions adopter sur le long terme pour ne pas empirer la situation actuelle, voire l’enrayer.

Quel sera votre scénario ?

Comme il y a un très grand nombre de solutions proposées, le jeu comporte près de 12 000 fins différentes selon les choix des joueurs. Il y a de forte chance pour que votre conclusion vous soit donc très personnelle.

Les impacts de ces choix seront expliqués via des cartes mondiales et interactives lors du débrief avec la game master. Cela permet de prendre conscience concrètement de l’impact écologique de nos habitudes de consommateurs et de connaître plus précisément les alternatives possibles et leurs conséquences directes à long terme. En effet, l’expérience ici dépasse le concept même du jeu, Gaïactica attache beaucoup d’importance à la sensibilisation du public sur le dérèglement climatique.

 

gros plan tablette

 

Quels défis relevez-vous?

Les énigmes revêtent la forme de mini jeux sur écran tactile que les connaisseurs en escape games reconnaîtront en un coup d’oeil, les joueurs occasionnels mettront bien sûr plus de temps à comprendre la tâche demandée, car il n’y a pas de mode d’emploi.
La résolution de ces énigmes permet donc de débloquer des solutions, mais c’est aux joueurs de choisir celles qu’ils préfèrent. Et c’est là que se situe pour moi la difficulté majeure : Quelles solutions est ce que l’on souhaite débloquer ? Est ce que les énigmes associées demandent d’être résolues à plusieurs ? Si oui, par combien de postes ? Après toutes ces réflexions, avant nous encore assez de temps pour s’y coller ???

Cette construction de jeu est une expérience plutôt intéressante en soi, tout autant que d’essayer de sauver la Terre avec des solutions réelles. Ainsi, Gaiactica est un jeu immersif que nous avons pris plaisir à jouer d’autant qu’on y apprend. Par contre, il est préférable de s’ôter de l’esprit que c’est un escape game !

 

N.B. Alexandra travaille actuellement pour ce jeu, j’écris donc l’article en connaissant les coulisses, mais avec le plus d’objectivité possible et sans système de notation.

 

Informations :

Infos et Réservations : https://www.gaiactica.net
Adresse : Cap Sciences, Hangar 20, Quai de Bacalan, 33300 Bordeaux
De 3 à 12 joueurs, de 16€ à 28 €

Les derniers articles d'Escapedia