masque appuyé sur une vitrine
  • Le personnage de Bob !!!
  • C’est cohérent et immersif
  • La fin est stressante, comme tout cambriolage
  • Il y a beaucoup d’humour
  • On doit lire un mode d’emploi qui peut impressionner
  • C’est mieux avec 2 écrans (par joueur.se), pour ne pas se perdre entre Zoom, ses recherches et ses outils de hackers.

Quoi de mieux que de braquer un prestigieux diamantaire à distance ? Si ça réussit, c’est tout bénef’ pour vous et si ça rate, vous ne vous ferez pas prendre ! Grâce à Bob, l’agent de sécurité qui travaille sur place, vous allez ainsi pouvoir faire le casse du siècle ! 

 

Un escape game fun grâce à un très bon game mastering

L’aide de Bob est donc précieuse ! Il est gentil, serviable, bien équipé, mais disons-le tout de suite… pas très futé. Mais comme il est très sympa, ce n’est pas bien grave. Vous serez en lien via zoom, et grâce à la caméra de son smartphone, vous pourrez voir tout ce qu’il voit.. Il agira selon vos instructions, sans prendre trop d’initiatives, car c’est vous les chefs ! Mais il ne faut pas se fier aux apparences, ce game mastering est intelligemment mené. Par exemple, lorsque Bob vous montre un objet de près, il sera possible de voir en arrière-plan des éléments très utiles. En complément, il vous enverra régulièrement des photos de ses découvertes afin que vous puissiez travailler à votre aise. 

Bob est vraiment drôle. C’est un personnage en soi avec qui vous serez en relation et non une simple marionnette. Il aura toujours son petit avis sur ce qu’il croise. Parfois, ce qu’il dira sera très utile, d’autres fois, ca ne le sera absolument pas, à vous de trier. En tout cas, il apportera sa bonne humeur à votre partie tout au long du jeu. Et lorsqu’il lui arrivera de prendre de micro-initiatives, il ne saura pas forcément bien s’y prendre. Vous devrez donc décrire précisément ce que vous souhaitez qu’il fasse. Ce game master est très fluide et super immersifs. Et bien sûr, Bob gérera le tempo du jeu, sans vous donner l’heure pour autant.  

 

Un escape game de première génération très adapté à des parties en visio  

Bien entendu, l’escape game a subi quelques retouches pour être jouable en visio. La présence de Bob en est une, quelques énigmes ont été adaptées et les joueurs ont un certain nombre d’outils numériques à disposition. On utilise des réseaux sociaux dans lesquels on fouine pour y trouver des infos utiles, ainsi qu’un code breaker de hackers, une petite application faite maison relativement facile à prendre en main. 

Les énigmes en elles-mêmes sont des grands classiques que l’on retrouve régulièrement en escape game. Certaines sont même accompagnées d’un mode d’emploi. Pour les joueurs réguliers d’escape game, le niveau du jeu est donc plutôt facile, tandis que pour les joueurs débutants ou occasionnels, il faudra juste prendre le temps de se concentrer sur ces textes explicatifs.

Le Casse du Siècle demande une bonne organisation d’équipe. Du coup, même si le niveau de l’escape game peut paraître facile, il n’est pas forcément aisé pour tout le monde de jongler entre une communication sur Zoom et le regroupement d’informations via différents médias sur Internet. D’autant que le jeu est tantôt linéaire, tantôt éclaté. Il faudra donc savoir à certains moments travailler ensemble ou préférer avancer en faisant des recherches en parallèle. The Box préconise l’utilisation de deux écrans (l’un pour zoom, l’autre pour les recherches) et ce, pour chaque joueur. Ce n’est pas donné à tout le monde, mais si cela vous est possible, faites-le, cela améliorera grandement votre confort de jeu.

HOMME MASQUE REGARDANT UNE VITRINE

Nous avons beaucoup apprécié l’immersion de cet escape game en visio !  

Le Casse du Siècle est un escape game de première génération aux décors simples et efficaces. Il n’est pas très dépaysant, puisqu’il se situe dans les bureaux de diamantaires. On y recherche essentiellement des codes, mais c’est plutôt cohérent dans ce contexte ! Du coup, cet escape game semble parfait pour les joueurs débutants. Par contre, les joueurs avisés qui recherchent plus volontiers des escape games 2.0 avec des modules high tech et surtout aucun code, peuvent le trouver trop « première génération ».

Ceci étant, cette adaptation en visio sublimée par la présence de Bob est assez parfaite. L’écriture du jeu nous donne vraiment l’impression d’être des hackers et toutes les petites touches d’humour qu’on y trouve, rendent le jeu vraiment fun. On a l’impression de vivre une belle aventure, avec une bonne dose de stress sur la fin, comme dans tout cambriolage digne de ce nom !