Toronto Freeing Canada Station Pirate-s-prize COUVERTURE
Freeing Canada Station

Pirate’s Prize

date du test novembre 2018 | auteur Phileas [ ESCAPE THE WORLD ]

2 à 6
joueurs
17
par personne
Facile
Niveau

Freeing est une enseigne internationale que l’on peut trouver à Toronto, Vancouver, Singapour… et même en France, avec l’ouverture récente d’une enseigne à Saint-Maximin dans l’Oise !

Celle de Toronto se nomme « Freeing Canada Station » et propose pas moins de 6 scénarios au sein de ses 100 m2 d’espace. Certains sont d’une durée de 45 minutes maximum (Devil’s Toy Box et Black Swan). D’autres, comme Pirate’s prize, vous offrent une durée plus classique d’une heure.

Vous l’aurez deviné grâce au nom, ce scénario vous plongera dans l’univers de la piraterie. Un de vos amis se trouve sur le Red Pearl, et il vous fournit un renseignement précieux : son capitaine Silverstone a entre les mains un artefact d’une immense valeur. Comme tout pirate qui se respecte, vous voulez maintenant vous approprier ce trésor !

Les marins ne chantent plus

Pour entrer dans le navire, vous mettez en place un plan très ingénieux : une fois le capitaine Silverstone repéré sur son bateau, vous traitez sa mère de tous les noms. Et ce plan incroyablement simple fonctionne, car vous voilà enfermés dans la chambre du quartier-maître ! Mais par la même occasion, vous vous retrouvez condamnés au supplice de la planche : au lever du soleil, vous plongerez vers votre mort… Il vous reste donc une courte heure pour retrouver l’artefact tant désiré et vous échapper. Sinon, vous allez nourrir les requins du coin. Au moins, vous ferez des heureux !

Avec le temps, va, tout s’en va

Les décors sont de belle facture, agrémentés de beau bois qui met parfaitement en valeur l’intérieur du bateau de pirate. Ils étaient certainement exceptionnels pour les standards de l’époque lors de l’ouverture de la salle il y a quelques années. Mais la qualité moyenne des décors des jeux d’évasion a considérablement augmenté depuis, et c’est tant mieux ! Ces décors sont donc aujourd’hui un peu moins remarquables, quoique toujours agréables.

Pour renforcer l’immersion, Freeing Canada Station ne vous laissera pas débuter le jeu les mains dans les poches. N’oubliez pas votre histoire, vous êtes condamnés à mort : vous débuterez ainsi votre jeu les mains enchaînées et les yeux bandés !

La dernière étape était un peu décevante cependant. C’est en effet un simple panneau qui vous annonce que vous avez gagné !

Plutôt facile de jouer avec la mort

Les énigmes sont variées et font appel à des mécanismes amusants plutôt que de classiques cadenas. Vous aurez ainsi le plaisir de découvrir une variété intéressante de manipulations, dont une dernière qui m’a semblé magique ! Néanmoins, ayant terminé la salle en seulement 43 minutes à 3 joueurs, nous avons trouvé le jeu un peu court.

Vade retro gamemasteras !

L’accueil du manager de Freeing Canada Station était amical et agréable, et le suivi par le maître du jeu adéquat. Je regrette cependant que le maître du jeu entre dans la salle pour fournir des indices. C’est une méthode encore trop fréquente en Amérique du Nord, qui a tendance à gâcher l’immersion.

Dans l’ensemble, Pirate’s Prize était néanmoins une bonne salle. Elle constituerait même à mon avis une excellente introduction pour les débutants !

Découvrez cet article en version anglophone sur le site d'Escape The World.
Freeing Canada Station
9625 Yonge St unit 2f, Richmond Hill, ON L4C 5T2, Canada

6 scénario(s)

Découvrez davantage Freeing Canada Station

Lien vers interview concepteurs d escape games

Découvrez les meilleurs escape games de la région


NB : le prix indiqué a été converti en euros.